Skydive Mag is a free, international, online skydiving magazine with daily updates of news, event coverage, educational articles, safety information, videos and more

Une activité fémuristique

traduit de l'anglais par Antoine Prono. (Click HERE for original article)

Un fémur cassé
Un fémur cassé

J’ai inventé un nouveau mot aujourd’hui…

Vendre des voiles, c’est un métier plein de surprises. Malgré l’évolution de la technologie et du design des voiles au fil des années, une chose n’a pas changé : l’empressement que mettent les débutants à changer de taille de voile. J’ai des pages et des pages d’e-mails et de messages facebook où on me pose des questions à ce sujet. Une grande majorité vient de parachutistes qui ont entre 30 et 150 sauts … tous avec une bonne raison de changer de taille de voile, et des excuses qui sont toujours du même type. Je pourrais en faire des copier-coller et répondre toujours les mêmes choses, et ça résoudrait le problème. C’est assez étonnant de constater que bien des parachutistes surestiment franchement leurs compétences sous voile, alors qu’il est manifeste qu’il y a des failles dans ce qu’ils racontent.

Je n’ai pas la prétention d’être une pilote émérite sous voile. Mais il n’est pas nécessaire de l’être pour identifier une situation qui se terminera par des os brisés. Quel que soit le tact que vous mettez dans vos réponses, lorsque survient un accident que vous aviez vu arriver, vous vous retrouvez dans une situation à la fois frustrante et comique. J’appellerais ça une situation “fémuristique”.

FEMURISTIQUE, adj.

1. Qui relève d’un humour relatif au fémur. “La vidéo de son virage bas était plutôt fémuristique ! Il a laissé un cratère comme ça dans le sol.”

2. Qui relève d’un caractère qui finira en accident. “Ooooh, il m’a l’air bien sûr de lui et fémuristique aujourd’hui.”

Jouons au jeu du changement de taille de voile !

Ce qu’ils disent —> Mon avis

Excuse n°1 – “Je vais perdre du poids”

MA QUESTION : Tu n’as que 30 sauts sur ta principale. Pourquoi ne pas justement apprendre à bien la piloter avant de passer à la taille du dessous ?

LEUR RÉPONSE : Je vais perdre du poids, du coup je vais être trop léger pour la voile. Le temps que ma nouvelle voile arrive, j’aurai le poids qu’il faut pour cette taille de voile sans la surcharger.

MON AVIS : Vraiment ??! … et si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle.

Excuse n°2 – “Expert de salon”

MA QUESTION : Avant de changer de taille de voile, as-tu pensé à faire un stage sous voile ?

LEUR RÉPONSE : J’ai lu un livre et/ou vu une vidéo sur le pilotage sous voile. J’ai tout fait comme ils expliquent.

MON AVIS : J’ai vu tous les épisode de Dr. House, ça ne fait pas de moi un chirurgien.

Excuse n°3 – “J’apprends vite”

MA QUESTION : Tu ne crois pas que tu brûles les étapes ?

LEUR RÉPONSE : Je sais que tu entends ça tout le temps, mais j’apprends vite. Le pilotage, ça me vient naturellement.

MON AVIS : Il n’y a rien de “naturel” à chuter d’un avion, et je n’ai encore jamais rencontré quelqu’un capable de se poser naturellement et à la perfection avec sa voile après seulement 50 sauts.

Excuse n°4 – “Mon moniteur a dit que c’était bon”

CE QU’ILS DISENT : Plusieurs moniteurs m’ont dit que je me débrouillais très bien et m’ont suggéré de changer de taille de voile.

MON AVIS : VRAIMENT ?!! Et ils ont un numéro, que je puisse les appeler pour qu’ils attestent de tes compétences de pilote d’exception ? :)

Excuse n°5 – “Je pose debout”

CE QU’ILS DISENT : Je pose debout sur la plupart de mes sauts maintenant !

MON AVIS : Par vent de face, sur une grande zone dégagée, ce n’est pas si difficile… mais tu sauras le faire avec le vent dans le dos, entre deux maisons et avec un chien qui te court après ?

Excuse n°6 – “Je m’ennuie”

CE QU’ILS DISENT : J’ai cette voile depuis un bout de temps, et ça devient ennuyeux. Je veux une voile plus réactive. J’ai déjà fait des manoeuvres aux élévateurs avant et arrière, des virages à plat, j’ai fait voler cette voile de toutes les façons possible.

MON AVIS : Tirer par erreur sur les élévateurs en allant chercher ses commandes, ce n’est pas une manoeuvre. Et puis, ce n’est pas parce qu’on l’a fait une seule fois que cela suffit.

Excuse n°7 – “Je ne suis pas stupide”

CE QU’ILS DISENT : Je ne fais pas n’importe quoi sous voile ! Je suis intelligent, je prends mes précautions, et je prends mon temps pour descendre de taille de voile, contrairement à certains.

MON AVIS : Paille, poutre, etc. Tu fais exactement ce que tu reproches aux autres de faire, sauf que tu ne t’en rends même pas compte.

Excuse n°8 – “Un pilote d’exception”

CE QU’ILS DISENT : Je m’y connais en aérodynamique, et même avec peu de sauts, je sais déjà comment bien piloter ma voile. Les normes de sécurité datent un peu maintenant, et je sens bien que je suis en avance parce que … (voir excuse n°3 ou 4).

MON AVIS : Un mécano connaît bien les moteurs, ça n’en fait pas un pilote de Formule 1. Je sens que cette histoire va mal se terminer…

Services de secours&nbsp;&mdash;&nbsp;by <a href='https://www.smallteaser.com/user/stikkos' class='captionLink'>Stikkos</a>
Services de secours — by Stikkos

COMMENT se faire un fémur

(Ceci est une histoire vraie. Les prénoms ont été changés.)

Février à avril 2016

Joe veut acheter une 150, mais vole encore en 170… nous échangeons par e-mail pendant quelques mois pour que je lui prépare sa voile, et en posant les questions d’usage, j’apprends qu’il a “plus de 150 sauts” sur la 170 et une charge alaire “très faible”… je le crois et lui vends la 150.

22 mai 2016

BERTHA : Comment ça va avec la 150 ? Tu es content de la voile ?

JOE : Aucun problème ! Je l’adore, ça me fait une charge alaire de 1,34. Je pense la garder un moment, du coup.

BERTHA : Ouais… Dis, j’ai appris que tu n’avais pas tant de sauts que ça sur la 170… mais bon, fais juste attention sur tes premiers atterrissages. Je sais bien que tu peux te poser avec cette voile ou même une plus petite face au vent, mais je veux m’assurer que tu sauras aussi poser le jour où tu devras te poser sous le vent entre deux maisons sans te faire un fémur, hehe. Contente que tu apprécies la voile.

JOE : Haha, bah si tu ne te fais pas un fémur c’est que tu ne prends pas assez de risques ! Tout va bien, t’inquiète.

Septembre 2106

(70 sauts plus tard… Joe veut passer en 135)

BERTHA : Sérieusement ? Tu as cette voile depuis deux mois seulement. Tu veux déjà passer à la taille du dessous ?

JOE : J’ai quasi 100 sauts dessus ! Et j’ai fait tout un tas de posés avec : virages à plat en entrée de finale, posés aux élévateurs arrière, posés en tirant sur les élévateurs avant, puis en reprenant les arrière, pareil en reprenant les commandes, mesure de perte de hauteur avec des virages à 90, 180, 270, 360 aux avants, virages à plat hors zone… et puis ma charge alaire n’est pas si importante. Je pilote intelligemment et je suis raisonnable… enfin, assez raisonnable. (Je refuse de lui vendre une 135. Il achète ailleurs).

Octobre 2016

BERTHA : (SMS à un ami après avoir vu sur fb que Joe s’était cassé le fémur) Est-ce que Joe va bien ? Que s’est il passé ???

BERTHA : (SMS à Joe) Mon pauvre, je viens d’apprendre la nouvelle. Tu souffres beaucoup ? Est-ce que ça va aller ?

JOE : Je suis désolé, Bertha. :(

Most Recent Articles

The Human Carrot

From the Mouth of Jyro

Rhythm: The Accuracy Trick

Wingsuit deployments

Rhythm How-to: Landing Flare

Show more

Most Viewed Articles

Show more

advertisement

advertisement